L’ostéopathie pour tous
Coralie DESGRANGES | Ostéopathe
54109a795558ea9231ca7cc3_bandeau-bulles.jpg
L’ostéopathie
HISTOIREQUESTIONS
Qu’est-ce que l’ostéopathie ?

L’Ostéopathie est une approche thérapeutique uniquement manuelle visant à rétablir l’équilibre dynamique du corps en restituant la mobilité des tissus (os, muscles, fascias, intestins, ...). Orientée vers la santé, cette approche douce peut vous soulager dans un grand nombre de cas. L’Ostéopathie vise à rétablir et stimuler l’équilibre et le dynamisme nécessaires au maintien de la santé en traitant la cause du problème et en libérant les blocages mécaniques dans le corps. Elle est complémentaire des autres pratiques thérapeutiques et ne dispense pas de visites médicales.

Quels en sont les principes ?

L’ostéopathie considère le corps dans son ensemble, c’est pourquoi votre ostéopathe teste l’ensemble du corps. Partant du principe que le corps s’auto-régule en l'absence de blocage, elle l’aide dans ce sens en rétablissant la mobilité des tissus (os, muscles, intestins, ...).

Que signifie D.O. ?

Le sigle « D.O. » signifie « Diplômé en Ostéopathie ». Le diplôme est soumis à des critères de formation de qualité permettant un haut niveau de compétence.

L’ostéopathie, ce n’est pas que pour les os ?

Non. Le terme « Ostéo » se réfère effectivement à la racine Ostéon, os, mais on ne saurait limiter l’Ostéopathie au champ ostéo-articulaire. Elle s’applique à rétablir la mobilité des os et des articulations (de la tête aux pieds), des viscères (intestins, côlon, ...), des muscles, des fascias, etc...

L’ostéopathe, c’est celui qui fait craquer ?

L’Ostéopathie ne se résume pas non plus à des techniques. C’est avant tout une manière particulière d’aborder la personne. La technique vient en second plan. L’ostéopathe peut effectivement utiliser par moment des techniques entraînant éventuellement un « crack », mais il dispose de nombreuses autres techniques dites plus « douces ».

D’où vient le « crack » que l’on entend parfois ?

Le craquement est dû à une dépression dans l’articulation qui crée une libération de CO2. Ce bruit est donc provoqué par la mise en mouvement d’une articulation, qu’elle soit vertébrale ou autre. Il se passe la même chose lorsque l’on se fait craquer les doigts. Elle n’est en aucun cas un signe de réussite de la technique. Ces techniques, parfois spectaculaires par leur réalisation, ne sont pas pour autant dangereuses si elles sont réalisées par un praticien compétent.

Quelle différence entre ostéo et kiné ?

Ces deux professions sont complémentaires mais n’interviennent pas sur les mêmes problèmes. On assimile souvent ostéopathe et kinésithérapeute car initialement, ce sont notamment des masseur-kinésithérapeutes qui ont participé à l’introduction de l’Ostéopathie en France. C’est donc dans ces cabinets que sont apparues les premières consultations ostéopathiques en France. Le masseur-kinésithérapeute rééduque le patient suite à un traumatisme, une chirurgie, etc... Il utilise parfois des machines. L’ostéopathe ne rééduque pas et n’utilise pas de machine. Par ailleurs, le masseur-kinésithérapeute pratique sur prescription médicale alors que l’on peut consulter un ostéopathe sans avoir consulté de médecin auparavant. Attention, une consultation ostéopathique ne remplace pas une consultation médicale.

Je suis en rééducation avec un kinésithérapeute, puis-je consulter un ostéopathe ?

Oui. C’est même une bonne chose car, ces deux approches thérapeutiques étant complémentaires, elles permettent une meilleure récupération des capacités du patient.

Qui peut consulter ?

Tout le monde peut consulter un ostéopathe afin de soulager les douleurs fonctionnelles, du nourrisson à l’adulte, de la femme enceinte à la personne âgée en passant par le sportif, les handicapés ou la personne ayant une pathologie lourde. L’Ostéopathie peut soulager dans de nombreux cas. N’hésitez pas à demander conseil à votre ostéopathe.

Je n’ai pas mal en ce moment, pourquoi devrais-je consulter ?

Le corps s’adapte sans cesse aux contraintes extérieures (sport, chocs, ...) et intérieures (stress liés à la vie personnelle, professionnelle, ...). Peu à peu, le corps s’adapte, compense, en silence, jusqu’au jour où il n’en peut plus et décompense. Cela peut être chez soi en faisant un geste anodin, à l’entraînement dans un geste répété, ou pendant un événement sportif. Pour éviter cela, l’ostéopathe peut être consulté de manière préventive.

14 rue Abel Bourgeaud
26300 CHATUZANGE-LE-GOUBET
SUR RENDEZ-VOUS
06 24 51 30 04
© Copyright by Cyril THOMAS | Contactez-nous | Plan du site | Mentions légales